bon, OK, c'est la rentrée : adios la mer, tchao le soleil / bonjour métro, hello boulot

mais, c'était le calme, le beau, le doux, la pensée vraie, pour soi même : à conserver et emporter un peu avec soi, chaque jour, tout le temps

 

bon, ok, y'a des esprits (si j'ose dire) éclairés (là, c'est ironique de ma part) qui prennent une arme pour pouvoir tuer plusieurs dizaines de personnes, comme ça, dans un train ...

mais y'a des gens qui se lèvent, qui protègent tout le monde et qui confessent après coup ne même pas avoir réfléchi avant d'agir, ou disent avoir préféré mourir en ayant essayé de s'en sortir et de sauver les autres, plutôt que de mourir de toute façon

 

bon, ok, il pleut des cordes et c'est un temps de toussaint

mais il fera soleil et plein été ce week end

 

bon, ok, chez ce collègue avec qui je dois rédiger un truc, je n'arrive pas à trouver ce qui l'emporte entre la méchanceté et l'incompétence

mais ce gars, là, ses yeux s'éclairent quand il rapporte de son week end des photographies prises en gros plan d'insectes de son jardin : c'est tout un monde, vaste comme une passion, et une vraie joie, pétillante comme des yeux de gosse, qui l'habite, en fait .... et, finalement, il est capable d'efforts énormes (à plat ventre sur la pelouse tout le samedi en attendant la bonne lumière, sic) ... capable de se documenter et d'apprendre (les bons zooms, les supers appareils et les techniques les plus adaptées) ... et capable de trouver "jolies" (sic, encore) même les pattes velues d'une sauterelle

 

allez, à vous de jouer !!!!

 

à vous lire 

 

yeux-yin-yang