Libre …

Née citoyenne d’un pays libre, depuis mes débuts et chaque jour ensuite, de mes mouvements je fus libre … de mes opinions également … d’être éduquée, de penser et de questionner aussi …

De plus, née fille de parents qui auraient peut-être préféré un mâle, mais qui étaient contents quand même, élevée « aussi libre qu’un homme » je fus ….

On eût aussi la gentillesse, en plus de me donner la liberté, de la nommer auprès de moi, de me l’apprendre et de me faire savoir à quel point elle était précieuse … combien et comment je devrai la défendre

Alors, Merci : je sais utiliser et remplir mon cerveau comme je l’entends et autant que de besoin

Aussi, Merci : je peux penser, dire, décider et me déplacer, à l’envie et de la façon dont je le souhaite

Encore, Merci : attachée à ce bien comme à mon oxygène, je le savoure chaque jour … et je saurai le préserver et l’apprendre à mon tour à mon petit homme

Les années ont rajouté des nuances : décider soi-même est essentiel et rend heureux … mais cela a un coût ; c’est aussi, parfois, se tromper soi-même, puis se retrouver le seul responsable de ses choix et de leurs conséquences

La vie a précisé : la liberté légalement offerte par un pays est une chose, cruciale … la liberté intérieure en est une autre, autrement plus puissante, encore plus rare et bien plus ardue à exercer

Mais …. MERCI ! YOUPI ! LET ME FREE !

Que jamais personne, ne rogne sur ma part d’oxygène ou ne s’approprie mon espace vital / mental … pas plus que l’espace des autres  … Que mon fils, à son tour, circule dans la vie sans entraves, entouré de gens ayant tous vraiment choisi d’être autour de lui ... Pareil pour ses enfants, puis les leurs ensuite, et ainsi de suite …

Qu’aucun pouvoir, ni aucun Dieu, aucun veau d’or, aucun prétendu puissant (personne morale ou personne physique, cartel ou tyran) ne m’enchaine ou ne nous enchaine jamais

 

Ça demandera de la vigilance

Ça sera exigeant, vis-à-vis de chacun d’entre nous

Mais ça sera beau, et fécond, c’est sûr … c’est promis

 

En conclusion, comme cela fut dit il y a déjà fort longtemps :

« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. » - Périclès

 

 

tatoo2